Que faire à Tenerife ? Mon TOP 15 pour visiter Tenerife

Que faire à Tenerife

Quelques mots sur Ténérife

Tenerife, surnommée « l’île de l’éternel printemps », est la plus grande île de l’archipel des Canaries. C’est une destination idéale en toute saison grâce à ses températures clémentes, son accès facile depuis la France et ses prix raisonnables.

En plus de ces atouts communs à toutes les îles des Canaries, Tenerife a l’avantage d’avoir des paysages très divers. En l’espace d’une heure en voiture, on peut traverser des routes montagneuses, des forêts inquiétantes, des champs désertiques, des piscines naturelles, des plages de sable noir, des zones volcaniques, des petits villages ou même des bananeraies… en un mot, Tenerife est une terre de contrastes !

C’est le genre d’endroit où je passe mon temps à répéter « Tu te rends compte qu’on était à la plage/montagne/autre il y a 1 heure ? »

Alors si vous vous demandez que faire à Tenerife, ce n’est pas le choix qui manque.

Que faire à Tenerife ?

Pour simplifier, il y a 2 types de choses à faire à Tenerife, selon l’orientation que vous souhaitez donner à votre voyage :

  • Rester sur la partie très touristique de Tenerife, autour des plages du sud. Ici, vous trouverez de grandes stations balnéaires où la température est la plus chaude de l’île. Au programme : piscine, cocktails et fiesta.
  • Visiter la partie plus authentique du Nord de l’île, composée de petits villages et de beaux paysages. Ce séjour en mode road-trip a l’avantage d’être plus varié, malgré des températures plus instables.

C’est cette dernière alternative que j’ai choisi. Mais soyez avertis : si vous cherchez l’animation ou la fête entre jeunes, ce n’est pas le bon choix en dehors des festivals ! En avril, les villages étaient calmes, et certains points d’intérêts étaient fermés (parcs, piscines naturelles, restaurants…). Ce qui n’empêche pas de voir plein de choses à Tenerife, en évitant la foule !

Voici donc mon TOP 15 (dans le désordre) pour un séjour à Tenerife, faisable en quelques jours :

Carte de Tenerife

1 – Se mettre dans le bain à la Playa de la Tejita

Arrivés par l’aéroport de Tenerife Sud, plongez directement dans l’ambiance de Tenerife à la Playa de la Tejita. Cette plage se situe juste à côté de l’aéroport, ce qui en fait un endroit idéal pour commencer votre séjour. Et fait anecdotique : le sable est composé de grains magnétiques qui restent aimantés à nos sacs. Je n’ai pas encore élucidé ce mystère, peut-être lié à la composition volcanique du sable.

2 – Visiter Santa Cruz, la capitale de Tenerife

Sans rien avoir d’exceptionnel, la ville portuaire de Santa Cruz est un stop agréable lors d’un séjour à Tenerife. Le matin, se tient le Mercado de Nuestra Senora de Africa, un marché alimentaire couvert aux accents espagnols. On y trouve surtout des produits frais et bruts (fruits, légumes, viande, poisson…).

Visite du Mercado de Nuestra Senora de Africa à Santa Cruz de Tenerife

Pour un déjeuner tout prêt, direction le restaurant Bodegon El Puntero. Pris d’assaut par les locaux, il sert du très bon poulpe et du poisson. Le décor rustique peut rebuter à première vue, mais la nourriture est bonne et l’ambiance chaleureuse. Et au final, je trouve que la déco vieillotte et la configuration biscornue du lieu fait son charme !

Enfin, allez voir l’auditorium en forme de vague, symbole de la ville. Son architecture fait légèrement penser à celle de l’Opéra de Sydney.

3 – Se faire peur dans une forêt tortueuse

A la pointe Nord-Est de Tenerife, se trouve le parc rural d’Anaga, propice à la randonnée. Même si vous n’avez pas le temps/l’envie de vous lancer dans une randonnée, cela vaut le coup de traverser la forêt en voiture. Un arrêt rapide suffit ensuite pour vous plonger dans son ambiance… légèrement inquiétante ! De la brume partout, un taux d’humidité avoisinant les 100%, des branches tortueuses… On se croirait dans un décor de film d’horreur. Je vous laisse juger par vous-même.

La forêt de Anaga à Tenerife
Forêt de Anaga

4 – Arrêter le temps à Taganana

Taganana est un hameau tout en pente situé dans le parc rural d’Anaga. On y accède après avoir parcouru de nombreuses routes en lacets depuis Santa Cruz ou La Laguna. Ici, le temps semble s’être arrêté. Soyons clair, il n’y a rien à faire à part profiter du cadre du lieu : une vue imprenable sur l’océan, des maisonnettes blanches qui contrastent avec le vert des montagnes, une côte sauvage. Dépaysement garanti.

Le village de Taganana, à Tenerife

Vous pourrez ensuite poursuivre vers la plage de sable noir de Benijo en contrebas.

Coucher de soleil sur la plage de Benijo à Tenerife

5 – Prendre un verre du vin avec vue

Si le temps est dégagé, ne manquez pas la Casa del Vino à El Sauzal. Cette maison traditionnelle est à la fois un musée consacré au vin et un restaurant. C’est surtout l’endroit parfait pour prendre un verre de vin en terrasse. Et pour cause : vous aurez une vue plongeante sur le volcan El Teide !

Vue sur le volcan El Teide, à la Casa del Vino à Tenerife

6 –  Se baigner dans un charco

Un charco est une piscine naturelle creusée dans la roche, formée suite à l’activité volcanique de l’île. Tenerife en possède un certain nombre, mais tous ne sont pas accessibles selon l’heure ou la saison à laquelle vous vous y rendez. Les charcos de Tenerife peuvent en effet être frappés par des vagues très fortes, rendant la baignade dangereuse. Lorsque le charco est accessible, les vagues ajoutent un peu de piment à la baignade…

Visitez par exemple le Charco de la Laja : l’endroit est très joli, et le charco est facilement accessible par un escalier. Dans un autre style, les piscines naturelles El Caletón du village de Garachico sont un must-see, et très pratique d’accès.

Le Charco de la Laja, une piscine naturelle à Tenerife

7 – Profiter d’une vue à couper le souffle

Dans la même veine que Taganana, la route jusqu’au Mirado de Masca est assez spectaculaire. Elle est faite de lacets interminables dans la montagne avec des points de vue vertigineux. A l’arrivée, la vue plongeante sur le village de Masca niché dans les montagnes est le clou du spectacle. Le mirador possède des tables et une buvette, tout pour profiter au mieux du moment !

Le Village de Masca niché dans les montagnes de Tenerife

8 – Grimper en haut du volcan El Teide

El Teide est le troisième plus grand volcan du monde, une bonne raison de grimper à son sommet. Pour se faire, 2 étapes :

  • Emprunter un téléphérique qui vous transporte à une hauteur de 3 555 m d’altitude. Les billets sont à réserver à l’avance sur ce site.
  • Marcher ensuite un peu plus de 200 mètres pour atteindre le pic. Attention, il est nécessaire de détenir une autorisation pour effectuer ces derniers mètres, à demander bien en avance ici.

Malheureusement, il arrive assez fréquemment que le téléphérique soit fermé à cause des conditions météorologiques. Je vous conseille donc de prévoir le coup et de réserver l’ascension au début de votre voyage, afin de pouvoir reporter en cas d’annulation.

9 – Randonner dans le parc naturel de El Teide

Pas besoin d’être un grand sportif pour randonner dans le parc naturel d’El Teide. Quelque soit votre niveau, je vous conseille la randonnée Roques de Garcia, accessible facilement depuis le parking.

La plupart des touristes se contentent de se prendre en photo devant le rocher Roque Cinchado à l’entrée du chemin. Peu d’entre eux s’aventurent réellement plus loin – à tort ! La randonnée est facile, avec des vues dégagées sur le volcan El Teide et ses paysages lunaires. A faire absolument.

Le volcan El Teide de Tenerife et le Roque Cinchado
Randonnée Roques de Garcia dans le parc naturel de El Teide à Tenerife

10 – Observer les étoiles dans le parc de El Teide

Le parc national de El Teide est l’un des meilleurs endroits pour observer les étoiles à Tenerife. La vue y est exceptionnelle, parfaitement dégagée à 360 degrés. Pour ceux qui aiment les chiffres : il est possible de voir 83 des 88 constellations observables.

Un conseil, couvrez-vous bien en toute saison, avec écharpe, pulls, doudounes… La température dans le parc peut vous obliger à écourter le spectacle.

Vous pouvez observer les étoiles à l’œil nu (armés par exemple d’applis pour reconnaitre les constellations), ou bien prendre part à des sorties organisées avec des guides.

Notez également que l’un des plus grands observatoires du monde se trouve à El Teide : l’Observatorio del Teide.

11 – Bronzer sur les plages du sud de Tenerife

Même si vous choisissez d’arpenter le Nord de l’île, rien ne vous empêche de vous arrêter quelques instants sur les plages du sud. Rejoignez par exemple la Playa de la Arena au sable noir pour un repos bien mérité après les randonnées à El Teide ! A savoir que les températures sont très changeantes d’un endroit à l’autre, et généralement bien meilleures en bord de mer.

12 – Dormir dans une bananeraie

Les logements sont assez rustiques à Tenerife, mais l’Hotel Rural La Casa Amarilla à Los Silos sort de l’ordinaire ! Cette charmante maison au style colonial se situe en plein milieu d’une bananeraie. Bonus : vous pourrez y emprunter gratuitement des vélos.

Attention, il y a 2 entrées pour y accéder. Il ne faut généralement pas suivre l’entrée indiquée par le GPS sous peine de devoir faire demi-tour dans des allées minuscules : voiture rayée à la clé ! Vérifiez avec l’hôtel avant de vous engager.

13 – Découvrir un arbre millénaire

L’El Drago Milenario est un arbre supposément âgé de plus de 1 000 ans, niché dans les hauteurs du village de Icod de los Vinos. Il serait le plus grand et le plus vieux dragonnier du monde, et fait la fierté du village. Nombre de touristes font le détour pour le voir, d’où sa place ici, mais honnêtement, je n’y ai pas trouvé un grand intérêt.

14 – Flâner dans les villages colorés de Tenerife

Un road trip sur la partie Nord de Tenerife ne serait pas complet sans une visite des villages de l’île. Voici 4 villages à ne pas manquer :

  • San Cristóbal de La Laguna : visitez le centre historique avec ses ruelles piétonnes, ses boutiques et ses demeures anciennes. Les façades colorées des habitations lui donne des airs de La Havane. Et pour cause, La Havane a été construite selon le modèle architectural de La Laguna !
Rue aux façades colorées de La Laguna à Tenerife
  • Puerto de la Cruz : baladez-vous sur le front de mer.
Puerto de la Cruz à Tenerife
  • La Orotava : déambulez dans les rues très en pente, au milieu des balcons en bois et des façades colorés.
Village de La Orotava à Tenerife
  • Garachico : écoutez la musique dans ses ruelles, avant de vous baigner dans les piscines naturelles d’El Caletón.
Village de Garachico, à Tenerife

15 – S’évader à Punta de Teno

L’expérience commence sur la route escarpée à flanc de falaise, pour finir par l’un des plus beaux coucher de soleil de l’île. Pour en prendre plein la vue, rendez-vous à Punta de Teno.

Coucher de soleil à Punta de Teno

Conseils pour visiter Tenerife

Où dormir à Tenerife ?

Pour visiter Tenerife, j’ai choisi 3 points de chute d’un bon rapport qualité/prix :

  • La Laguna – La Laguna Gran Hotel (100€ la nuit pour 2 personnes). Mon hôtel préféré du voyage ! Un hall d’entrée dans lequel on a envie de s’éterniser, des chambres confortables, et une piscine sur le toit avec une vue plongeante sur la ville.
Piscine de La Laguna Gran Hotel à Tenerife
Hall de La Laguna Gran Hotel à Tenerife
  • La Orotava – Hotel Rural Victoria (65€ la nuit/2 personnes). Comme son nom l’indique, cet hôtel est plus rustique que le précédent mais très bien placé. Les chambres sont tout de même confortables (classiques, propres, avec des meubles en bois). L’hôtel typique fait aussi restaurant, recommandé dans beaucoup de guides/ blogs.
  • Los Silos – Hotel Rural La Casa Amarilla (85€ la nuit/2 personnes). Un hôtel au style colonial au milieu d’une bananeraie, dont je vous parle plus haut.

Si vous souhaitez utiliser mon lien de parrainage (15€ offerts pour chacun), le voici : https://www.booking.com/s/11_6/d12938be

Quand partir à Tenerife ?

Tenerife se visite toute l’année. C’est pendant la haute saison (Mai à Septembre) qu’il fait le plus chaud (28 degrés) et que les prix sont les plus élevées.

De mon côté, je suis partie au printemps, pendant le mois d’Avril. Les températures étaient de manière générale agréables mais très changeantes. Elles m’ont rappelé la Nouvelle-Zélande, où l’on subit les 4 saisons en 1 journée. Tenerife est en fait composée de micro-climats, et il suffit souvent de se déplacer d’une demi-heure en voiture pour changer de saison. Il faut donc prévoir sa garde-robe en fonction, et toujours se balader avec un pull chaud et un coupe-vent.

En automne (octobre-novembre), c’est paraît-il le meilleur moment pour visiter Tenerife. Les températures oscillent autour des 21 degrés, les touristes sont moins nombreux et les hôtels moins chers.

L’hiver est doux, autour de 17 degrés, mais le parc de El Teide risque d’être fermé à cause de la neige.

Rejoindre Tenerife

Tenerife est desservie par 2 aéroports : Tenerife Sud, pour les arrivées internationales, et Tenerife Nord, dédié plutôt aux trajets inter-îles.

Depuis Paris, on peut rejoindre Tenerife Nord à partir de l’aéroport CDG avec Easyjet (Terminal 2D). En s’y prenant en avance ou en période creuse, les billets sont très peu chers (moins de 100€ l’aller-retour par personne).

Se déplacer à Tenerife

Les transports en commun étant assez peu développés et aléatoires, une location de voiture s’impose si vous souhaiter visiter Tenerife.

Avec l’agence de location Herz, présente directement à l’aéroport Sud, cela nous a coûté 16€ par jour.


Et vous, quelles ont été vos expériences préférées à Tenerife ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.