Panorama de Lisbonne

Lisbonne en quelques jours – Les incontournables

Lors de mon voyage au Portugal il y a quelques années, je souhaitais avoir un aperçu à la fois de la ville et de la côte. J’ai pour cela choisi de consacrer 4 jours de visite à Lisbonne (la capitale) et 2 jours à l’Algarve (la région côtière du sud du pays). C’est un bon compromis pour découvrir les 2 aspects en peu de jours !

 

Que visiter à Lisbonne ?

1. Quartier de l’Alfama – Le charme historique de Lisbonne

J’ai beaucoup aimé Lisbonne, et plus particulièrement le quartier de l’Alfama dans lequel je séjournais. Il est le seul à avoir résisté au tremblement de terre de 1755, ce qui en fait le plus pittoresque de la ville. Ses ruelles sont étroites, pentues et pleines d’escaliers, et le célèbre tram n°28 dévale à toute allure dans les rues sinueuses. Il y a du linge accroché aux fenêtres, des carreaux de faïences sur les murs (les Azulejos), du fado dans les restaurants… On retrouve l’esprit d’un village où le temps semble s’être arrêté !

Je logeais dans un appartement loué sur Airbnb, juste à côté de l’arrêt du tram et du belvédère Portas do Sol. C’est un endroit parfait pour s’imprégner de l’atmosphère typique de la capitale !

      

Ne manquez pas de visiter le quartier (et la ville) à bord du tram n°28, même si l’on se retrouve souvent à l’étroit parmi les locaux et les visiteurs. Bousculés par les coups de frein, on ressent le côté historique de ce tram, tout en contemplant les ruelles, monuments et panoramas sur notre passage. Ce tram est aussi une aubaine après une journée de marche !

Restaurants de l’Alfama

Pendant mon séjour, je me suis essentiellement dirigée vers les bars et restaurants du quartier. Ces endroits sont souvent assez bohèmes, avec des murs aux pierres apparentes, des voûtes, des fauteuils dépareillés, des livres… Je retiens notamment les adresses suivantes :

Cafe Pit : pour un déjeuner sain et frais, servi par le patron parlant parfaitement français. La ratatouille et les soupes sont très bonnes.

Caso Sério : un restaurant décontracté, à la lumière tamisée et au personnel sympathique. J’y ai passé une bonne soirée, installée dans un canapé à déguster des tapas et du vin portugais. On a l’impression de se trouver chez des amis plutôt qu’au restaurant.

Cruzes Credo Cafe : situé juste à côté de la cathédrale, on retrouve le même esprit qu’au Caso Sério, avec des voûtes et des murs de pierre. On y sert des encas pour tout moment de la journée. Le petit plus : on peut s’installer en terrasse par beau temps !

Pois, Café : pour prendre un petit déjeuner ou un goûter dans un endroit cosy en feuilletant des magazines.

Castelo de São Jorge (Alfama)

Le site historique du château de Saint Georges fait partie des incontournables de Lisbonne. Situé sur l’une des plus hautes collines de la ville, il offre de par sa position des vues particulièrement dégagées. Il est très plaisant de se promener à travers les jardins et le chemin de ronde, tout en admirant ces panoramas. Pour en profiter davantage, il faut attendre le coucher du soleil !

Les vestiges archéologiques sont aussi intéressants, car ils permettent de se rendre compte des différentes occupations du château à travers les siècles. En lisant les panneaux (et en redoublant d’imagination !), on peut reconstituer l’histoire du château : du VI siècle avant J.-C, à l’époque islamique, au tremblement de terre de 1755.

Chateau de Saint George à Lisbonne

2. Les Miradouros de Lisbonne

J’ai été surprise par le nombre de belvédères (les Miradouros) offrant des panoramas exceptionnels sur Lisbonne. Cela s’explique par le fait que la ville soit construite sur de nombreuses collines (Lisbonne est ainsi appelée « la ville aux 7 collines »). De ces observatoires, on bénéficie d’une vue saisissante sur les toits orangés uniformes des habitations ! Au fil de mes balades, j’ai pu découvrir quelques-uns de ces Miradouros :

Miradouro das Portas do Sol (Quartier de l’Alfama) – Le plus typique

Se trouvant à 2 minutes à peine de mon logement, j’ai pu contempler les toits de Lisbonne de ce belvédère à l’aube, au crépuscule et en pleine journée. Il est pour moi celui à ne pas manquer !

Comme souvent, on y trouve un kiosque devant lequel s’installer en sirotant un verre. Si vous souhaitez un endroit plus confortable, vous pourrez rejoindre l’immense terrasse du bar-restaurant Portas do Sol à deux pas d’ici. L’ambiance y est lounge, avec des fauteuils et des canapés où s’installer. Ne vous attendez pas à retrouver une atmosphère typique : on y vient surtout pour l’emplacement et la vue.

À 2 minutes à peine de ce belvédère, s’étend le miradouro de Santa Luzia. Situé dans un petit jardin attenant à l’église du même nom, il est le plus charmant de Lisbonne grâce à ses colonnes enlacées par des vignes, et ses panneaux d’Azulejos.

Miradouro da Graça (Quartier de Graça) – Le plus romantique

Un peu en retrait dans le quartier de Graça, ce point de vue donne sur le Château de São Jorge, le Tage, et le centre de Lisbonne. Je l’ai découvert au coucher du soleil, et l’ai peut-être trouvé romantique pour cette raison ! Un café en plein air ombragé permet d’en profiter un long moment.

Miradouro de São Pedro de Alcântara (Quartier du Bairro Alto) – Le plus impressionnant

Pour accéder à ce belvédère, vous pourrez emprunter le funiculaire Gloria, à partir de la Praça dos Restauradores. Ce Miradouro est l’un des plus vastes points d’observation de la ville. Il est composé de 2 niveaux : au niveau supérieur, vous pourrez accéder à une table d’orientation et à un kiosque ombragé. Au niveau inférieur, vous pourrez vous balader dans un beau jardin tout en longueur, et vous installer sur des chaises longues faisant face à un autre kiosque.

Le soir, partez visiter les nombreux bars et restaurants du Bairro Alto. C’est l’attractivité principale de ce quartier festif !

3. Quartier de Baixa  – L’élégance de Lisbonne

Le quartier de Baixa se situe au centre-ville de Lisbonne, dans la partie basse de la ville. Il a été entièrement reconstruit après le séisme de 1755. On y trouve beaucoup de commerces, d’églises, et de places bordées de bars et restaurants. Plus moderne et plus élégant que l’Alfama, il a cependant pour moi moins de charme !

On ne peut pas passer à côté de l’immense Place du Commerce (La Praça do Comercio), avec la statue du roi Joseph Ier en son centre. Sous les arcades qui l’entourent, vous apercevrez le café Marinho da Arcada. Ouvert en 1778, il est le plus ancien de la ville encore en activité.

À 10 minutes de là, la place Don Predo IV (ou Le Rossio) représente quant à elle le coeur historique de Lisbonne. Très fréquentée, elle abrite aussi de nombreuses terrasses de cafés et restaurants, dont certains sont emblématiques. Le Café Nicola par exemple, était l’un des grands cafés littéraires de la ville (mais est aujourd’hui surtout un lieu prisé par les touristes !).

Derrière la place, vous pourrez emprunter l’ascenseur de Santa Justa pour bénéficier d’une vue panoramique sur les toits de la ville. Pour ma part, je n’ai pas trouvé utile d’y monter au vu du nombre de Miradourous à Lisbonne !

4. Quartier de Parque das Naçoes – Le quartier moderne de Lisbonne

Le Parc des Nations (Parque das Nações) est un quartier moderne, à l’opposé du Lisbonne de l’Alfama. Étant un peu excentré de la capitale (20 min de métro environ), j’ai profité de mon retour de l’Algarve en voiture pour le visiter avant de reprendre l’avion.

Cette ancienne zone industrielle réhabilitée pour accueillir l’Exposition Universelle de 1998 abrite des édifices contemporains et des jardins, construits sur le thème de l’océan. Fidèles à ce thème, vous y trouverez l’aquarium de l’Oceonário (le plus grand d’Europe) ou la Torre Vasco da Gama, une tour de 145 mètres en forme de voile. Dans un autre registre, vous pourrez faire du shopping dans un immense centre commercial tout aussi moderne.

Pour ma part, j’ai principalement flâné dans les jardins et le long de la promenade aménagée au bord du Tage. Plusieurs sculptures datant de l’Exposition de 98 y sont parsemées. Dans le sens retour, j’ai pris le téléphérique qui permet de survoler le site à 20 mètres de hauteur. Cela ne dure que quelques minutes, mais offre un point de vue intéressant sur le quartier et le Tage !

Parc des Nations de Lisbonne
Parc des Nations – Pixabay

Bien que plaisant, ce quartier a beaucoup moins de singularité que le centre de Lisbonne, et il est donc celui que j’ai le moins apprécié. J’ai eu en effet le sentiment de me retrouver dans n’importe quelle ville moderne. Je vous recommande tout de même de vous y rendre s’il vous reste du temps pendant votre séjour, afin de découvrir un autre aspect de la ville. C’est l’occasion également d’approcher (ou même de traverser !) le plus long pont d’Europe (Pont Vasco de Gama, 17,2 km).

5. Quartier de Belém – L’époque des Grandes Découvertes

Ce quartier un peu à l’écart du centre est pourtant l’un des plus touristiques de la ville. Et pour cause, c’est un lieu chargé d’histoire, avec des monuments emblématiques de l’époque des grandes conquêtes portugaises. On compte notamment le Monastère des Hiéronymites, la tour de Belém (tout deux inscrits au patrimoine de l’UNESCO) ou le monument des Découvertes. En longeant les rives du Tage, on aperçoit le Pont du 25 avril, aux allures de Golden Gate de San FranciscoEn arrière-plan, la statue Christo Rei (Christ Roi) avec ses bras écartés rappelle quant à elle celle du Christ Rédempteur de Rio.

Pour une pause gourmande, rendez-vous à la pâtisserie Antigua Confeitaria. Il paraît qu’on y trouve les meilleurs Pastéris de Belém de la ville ! N’étant pas fan de cette pâtisserie et de la cannelle, je ne saurai vous le confirmer… Vous pourrez les déguster un peu en retrait des monuments, dans le jardin botanique Jardim do Ultramar par exemple.

Un aperçu de l’Algarve

En 2 jours de road-trip en partance de Lisbonne, j’ai visité AlbufeiraLagosLuz et le Cap St Vincent. J’en retiens essentiellement les plages magnifiques, entourées de falaises abruptes et battues par le vent. Partie début mai, j’ai pu profiter de températures très agréables, tout en rencontrant peu de touristes. Ce périple était parfait pour se reposer pendant quelques jours et découvrir un autre aspect du Portugal. En revanche, je ne le recommanderai pas en haute saison, car il perd toute sa tranquillité !

J’ai été notamment marquée par les falaises et les formations rocheuses très particulières sur la route vers Lagos. Elles me rappellent un peu celles de la Great Ocean Road en Australie (en miniature !).

Mon coup de coeur du périple a été la plage de Luz, au charme discret et singulier.

Et vous, avez-vous déjà visité le Portugal ? Quels sont vos lieux préférés ?

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire