Surfeur plage de Tamara Beach, Sydney

Australie (Côte Est) – Que faire en 2 semaines

Road-Trip sur la côte Est australienne

La préparation de mon voyage en Australie a été un vrai casse-tête, le plus dur étant de faire des choix parmi les lieux à visiter, en tenant compte de 2 contraintes importantes : les longues distances les séparant et le temps limité !

Comme pour la Nouvelle-Zélande, nous étions 4 filles pour ce voyage, et voulions découvrir à la fois les villes, les plages et les merveilles naturelles de l’Australie. En 2 semaines, nous avons privilégié la côte Est de l’Australie, qui rassemblait tous ces critères. Nous avons au final visité 4 régions en prenant 3 vols internes, et en se déplaçant en voiture le reste du temps. Vous trouverez ci-dessous les différentes étapes de ce voyage, avec les liens vers les articles correspondants.

Australie : Itinéraire de 2 semaines sur la côte Est

carte-australie

RÉGION DE VICTORIA

Jour 1 – Arrivée

Arrivées par l’aéroport de Melbourne en fin de journée, nous nous sommes rendues à Torquay, à un peu plus d’une heure de là. C’est là que se trouvait notre logement : une maison en pleine forêt, obtenue grâce à un échange d’appartement effectué sur le site Homeexchange. Nous avons récupéré une voiture de location à l’aéroport, qui nous a coûtée 120€ pour 4 jours.

Jour 2 – The Bellarine Peninsula ♥♥

Pour notre premier jour, nous avons visité la région appelée Bellarine Peninsula, et découvert ses plages et ses vignobles. C’est une journée parfaite pour commencer le voyage : on découvre de très beaux paysages, tout en allant à son rythme, et en s’arrêtant là où bon nous semble pour se reposer.

Jour 3 – The Great Ocean Road ♥♥♥

Le deuxième jour, nous avons opté pour une journée de road-trip sur la Great Ocean Road, l’une des plus spectaculaires routes côtières au monde. La vue le long de la côte y est en effet magnifique. Attendez-vous à un paysage varié : entre plages, falaises, cascade, forêt tropicale et formations rocheuses, c’est la nature dans toute sa splendeur !

Jour 4 – Melbourne ♥

Pour terminer notre séjour dans l’état de Victoria, nous avons visité la ville de Melbourne. Pendant cette journée pluvieuse, nous avons commencé par une balade le long des quais de Docklands, le nouveau quartier portuaire.

Pour se rendre au centre ville, nous avons pris le tramway, très pratique pour se déplacer : Melbourne possède en effet le plus grand réseau de tramways au monde ! Le City Circle Tram, un tram gratuit s’arrêtant dans les principaux lieux touristiques du centre, est à proximité des quais.

Nous nous sommes ainsi baladées dans les rues, puis avons rejoint le Melbourne Central, un centre commercial immense et très beau. J’ai notamment été marquée par The Little Library, un petit espace en libre accès ressemblant à une bibliothèque. Le concept est basé sur la confiance et a pour but de promouvoir la lecture : n’importe qui peut prendre gratuitement un livre, puis le rendre, ou bien en apporter un autre à la place.

WHITSUNDAYS ISLANDS

Jour 5Airlie Beach – Whitsundays Islands

avionLe lendemain matin, nous avons pris l’avion pour nous rendre dans les îles Whitsundays. Nous avons atterri à l’aéroport d’Airlie Beach, sur la côte. De Melbourne, le vol dure 3h, et nous a coûté 158€/personne.

Nous n’avions pas loué de voiture, et nous sommes déplacées en bus. Nous avons profité de l’après-midi pour découvrir Airlie Beach où nous logions, et nous renseigner sur les possibilités de découverte des îles pour le lendemain. C’est ainsi que nous avons opté pour un survol de la Grande Barrière de Corail en hydravion, après avoir dépassé l’appréhension de se retrouver dans un si petit appareil !

Jour 6 – Survol de la Grande Barrière de Corail ♥♥♥♥

Nous avons ensuite vécu la journée la plus riche en émotions de notre voyage : l’expérience incroyable du survol de la Grande Barrière de Corail et des îles en hydravion. L’occasion également de nous retrouver pendant une demi-heure sur une plage de rêve, la Whitehaven Beach.

RÉGION DE BRISBANE

Jour 7 à 10 – Brisbane, Byron Bay et le parc animalier Currumbin ♥♥

avionAprès ce séjour court mais intense dans les îles, nous avons pris la direction de Brisbane à 1h30 de vol et pour 88€/personne. À l’aéroport, nous avons récupéré une voiture de location, qui nous a coûtée 200€ pour 4 jours.

Arrivées vers midi, nous nous sommes promenées quelques heures à Brisbane, puis avons rejoint notre logement obtenu par le site Homeexchange. Nous habitions dans une maison près de Byron Bay, la ville de surfeurs par excellence : ses plages et petites boutiques nous ont occupées le lendemain.

Le jour suivant, nous nous sommes rendues dans un parc animalier sur la Gold Goast : le Currumbin Wildlife Sanctuary. J’ai beaucoup aimé me retrouver en liberté avec les kangourous et pouvoir les caresser ! Le dernier jour, nous sommes retournées à Brisbane afin de découvrir davantage la ville.

RÉGION DE SYDNEY

Jour 11 – Sydney ♥♥♥

avionNous sommes reparties par l’aéroport de Ballina, plus proche de notre lieu de résidence que celui de Melbourne, et avons atterri à Sydney aux environs de 13h, après 1h30 de vol. Ce trajet nous a coûté 65€/personne.

À Sydney, nous n’avions pas prévu de voiture de location. Nous avons consacré l’après-midi à la visite des symboles de la ville et des quartiers environnant : l’Opéra, l’Harbor Bridge, les quais, the Rocks

Jour 12 – Manly ♥♥

Le jour suivant, nous avons pris le ferry pour rejoindre le quartier balnéaire de Manly. Entre ses plages et ses petites boutiques et restaurants, il y fait bon vivre ! Le soir, nous nous sommes rendues à l’Opéra pour un spectacle de danse moderne : une expérience marquante que je recommande !

Jour 13 – Sydney ♥♥♥

Pour notre dernier jour à Sydney et en Australie, nous nous sommes rendues du côté des plages et des surfeurs : il faisait en effet 40° en plein mois de Novembre ! J’ai adoré la balade côtière entre Bronte Beach et Bondi Beach, et contempler les surfeurs dans les piscines naturelles formées entre les rochers de Tamara Beach. Le soir, nous avons mangé dans le quartier de The Rocks, puis nous nous sommes rendues à l’Opera Bar : une fin de soirée idéale, avec  l’Harbour Bridge et l’Opéra en arrière plan !

Jour 14 – Départ

Prenant l’avion en début d’après-midi, nous avons passé quelques heures dans le centre commercial East Village juste à côté de notre hôtel, pour y prendre le petit déjeuner et faire de tout derniers achats.

BON À SAVOIR avant de partir en Australie !

Billets d’avion – Nous avons réservé nos vols internes environ 1 mois en avance. Pour trouver les vols les moins chers, nous avons fait de nombreuses simulations, à la fois en testant des jours différents mais aussi en changeant les ordres de visite des 4 régions (un trajet Melbourne-Brisbane par exemple était moins intéressant que Melbourne-Whitsundays, etc.). Nous avons aussi pris en compte le prix des nuits d’hôtels dans ce calcul. Nous en avons eu pour 310€/personne pour nos vols 3 internes, en voyageant avec un bagage chacune.

Période de visite – Comme pour la Nouvelle-Zélande, nous sommes parties au mois de novembre, afin d’éviter la haute-saison (décembre-février) et de bénéficier de températures agréables. Un compromis parfait !

Décalage horaire – En plus du décalage horaire par rapport à la France (entre +8h à +10h), il faut savoir qu’il existe du décalage horaire entre les différentes régions d’Australie. À chaque fois que nous prenions un vol, nous avons subi entre 1h et 2h de décalage horaire.

Permis de conduire – Vous devrez faire une demande de permis de conduire international avant votre départ (valable 12 mois). Cette demande est gratuite et s’effectue auprès de la préfecture ou sous-préfecture selon la ville où vous vivez. Mieux vaut vous y prendre quelques semaines, voire quelques mois en avance afin d’être sûr de le recevoir à temps. L’autre option consiste à utiliser votre permis de conduire français, mais vous aurez besoin de l’accompagner d’une traduction certifiée, faite par un traducteur agréé. À noter que l’on roule à gauche !

Téléphone – Nous n’avions pas de forfait ou de carte spéciale pour téléphoner à l’étranger pendant notre séjour : le wifi est souvent disponible dans les hôtels, les cafés et restaurants, ou les lieux touristiques en général. Nous pouvions donc facilement communiquer par Whatsapp ou Skype.